Collection Portraits

Dans cette collection "Portraits", en réalisant une oeuvre autobiographique j'ai voulu mettre en évidence le filtre de mon regard sur le monde.C'est la raison pour laquelle j'ai attaché dans cette série de 16 tableaux une grande importance à l'encadrement de chacun.



"Fenêtre " est un tableau emblématique de cette collection.Son cadrage et son encadrement se donne comme une porte dont un personnage ouvre le judas. Ainsi celui que je regarde me regarde.


Le "Portrait d'un village" nous montre un village posé dans un espace indéfinissable mais dont les murs d'enceinte s'ouvrent vers nous, nous invitant à investir la place.



"A la porte du ciel..." est placé dans le miroir qui  va ouvrir l'espace intérieur de moi qui m'y regarde.



"Le portrait perdu" est encadré par un rideau qui, ouvert,dévoile l'espace scénique où se joue un texte secret.


"Il y a des pages...." est installé sur une porte dont seule l'huisserie n'est pas transparente.deux silhouettes fantomatiques gardent le seuil d'un domaine mystérieux.

Plus qu'une mise en perspective, ou la matérialisation d'un point de vue ces "encadrements" racontent tous quelque chose. Pour ces cinq tableaux, il s'agit de donner les clés d'un lieu à visiter. (l'Autre, le Rêve, la Mémoire, le Secret, le Mystère...)